es | eu | fr | en

Txaro Fontalba

Citadelle - Salle d'armes
Mercredi, 21 novembre 2018 - -

PROJECTS

  • DESLENGUADAS. « Défamiliarisation » vis-à-vis des usages habituels du langage à partir de nouveaux processus et de nouveaux sens, dont le bégaiement. Perdre la langue dans le double sens de taire, passer sous silence, ne pas disposer de la parole ou de l’espace public, dire ce qu’il ne faut pas, déplacer les mots, les désaxer.
     
  • EL LIBRO DE LAS TRINCHERAS. La tranchée comme paysage émotionnel et le dessin comme rature. La rature comme lieu d’opacité, obstacle, quelque chose qui interrompt et brise la transparence des objets et l’excès d’images de bonheur et d’harmonie que répandent la Toile et la société de consommation. Des récits de bonheur dans lesquels pointe la violence.
     
  • LA VIDA ES DORADA.  Série de dessins qui font partie d’un plus vaste projet, « Mercagonías ». Nommer le marché, c’est nommer notre espace vital, notre espace biologique, psychologique et mythique. L’argent est le dieu contemporain et il n’existe pas de loi en dehors de la loi économique. Nous évoluons sans fin dans le marché de la consommation, y compris dans les moments de plus grande intimité.

 

Chercheur

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé de toutes les actualités de 948 Merkatua.

Organisé par

Gobierno de Navarra